Mérida - Tienda Elena

 

Mérida

Mérida et Chichen Itza


Au cœur de la capitale culturelle du Yucatán

Mérida capitale du Yucatán, est une cité étendue, extrêmement vivante, grouillante aux abords de son grand marché, qui mélange une ambiance provinciale et un dynamisme cosmopolite surprenant ! Marchés animés, manifestations culturelles, monuments historiques et musées sont les attraits principaux de la ville coloniale. Elle constitue également la base idéale pour découvrir les trésors de l’ouest de la péninsule.

Palais Municipal de Mérida, Mexique

Palais Municipal de Mérida, Mexique

Mérida

Mérida possède un bel héritage colonial, une vie culturelle animée qui mérite qu’on lui consacre du temps. Découvrez les belles façades coloniales du Paseo Montejo, le Théâtre Peon Contreras (fermé le lundi), le Zocalo bordé de la Cathédrale et du Palacio de Gobierno, la calle 60 avec ses restaurants, son église et sa place…
Comptez une bonne journée de visite pour la ville de Mérida uniquement.
Paseo Montejo : c’est un peu les Champs-Elysées de Mérida ! Mais sans l’animation. Séries de jolies demeures du début du XXe siècle, construites de chaque côté du boulevard par de riches marchands de sisal.
Le teatro Péon Contreras : construit en 1900 dans le style français. Restauré en 1981. De nombreuses rencontres et festivités internationales s’y déroulent chaque année (entrée gratuite). Juste en face, l’université du Yucatán avec une belle façade et un joli patio.
Au centre de Mérida, la Plaza Mayor, appelée plus communément le zòcalo, est encadré par la cathédrale San Ildefonso, la Casa de Montejo, le Palacio de Gobierno. C’est le cœur battant de la cité. Sur la place se trouvent de beaux arbres qui font de l’ombre sur les fameux bancs « dos à dos » qui permettent aux amoureux d’être assis tout proches l’un de l’autre.
La cathédrale San Ildefonso : imposante, elle surplombe le zocalo du haut de ses 400 ans (ouverte tous les jours).
La Casa de Montejo, résidence du conquistador Francisco de Montejo, est l’une des plus anciennes demeures de la ville. Elle est remarquable par sa façade sculptée de style plateresque, seul vestige de la construction originale. Le portique représente le blason des Montejo, flanqué de deux conquistadores armés surmontant des têtes mayas qui symbolisent la Conquête.
Le Palacio de Gobierno édifié en 1892, conserve de superbes peinture murales du peintre mexicain Fernando Castro Pacheco, qui relatent l’histoire du Yucatán. Le palais est ouvert tous les jours de 9h à 21h, entrée libre.

Pour mieux comprendre les sites archéologiques de la région, visitez le passionnant « Gran Museo del Mundo Maya » qui aborde tous les thèmes liés à cette civilisation qui possédait des connaissances incroyables pour l’époque. Le soir, un spectacle son et lumière a lieu sur les terrasses du musée.
Ne manquez pas le marché municipal si vous souhaitez vous imprégner de la culture locale et goûter aux spécialités yucatèques : rendez-vous à l’angle des rues 67 et 56, régalez-vous !
Vous trouverez également des chapeaux, des huipiles et des blouses brodées de couleurs vives et des hamacs fabriqués dans la plus pure tradition Maya. Vous trouverez aussi les blouses brodées dans la boutique de la Tienda Elena.

 

 

Mérida la musicale

Mérida organise un nombre impressionnant de concerts publics. Tous les soirs, des spectacles yucatèques gratuits ont lieu sur l’une des places de la ville vers 20h-21h. Procurez-vous le programme auprès de votre hôtel ou à l’office du tourisme.
Le dimanche la fête dure toute la journée. Ce jour là le Zocalo vit au rythme des promenades, des sérénades et de shows folkloriques.

A savoir : si vous voyagez en février dans la région, ne manquez pas le carnaval de Mérida qui a lieu 40 jours avant la Semaine Sainte (fin février ou début mars). Du vendredi au mardi vous assistez à des défilés hauts en couleurs de chars, danseurs de jaranas et de musiques locales dans toutes les rues de la cité. Ambiance yucatèque garantie !

 

Chichen Itza

La cité de Chichen Itza, Méxique

La cité de Chichen Itza, Méxique

A 120 km de Mérida, sur la route de Cancun, la cité de Chichen Itza est la plus célèbre des cités de la région. Des ruines spectaculaires s’étendent sur 300 ha et, parmi elles, de nombreux édifices bien restaurés. Ce sont aussi les moins maya de la région, car l’apport Toltèque y fut considérable. A son apogée, la cité détient l’hégémonie sur l’ensemble de la zone maya.
On estime aujourd’hui que seulement un quart de la cité de Chichén Itzá a été dégagée de la forêt tropicale. Il n’est donc possible de ne découvrir qu’une petite partie de l’ancienne cité qui recouvre encore d’innombrables mystères. Au milieu du site restauré, en guise de point central, se trouve la pyramide centrale de Chichén Itzá aussi nommée el Castillo (le château) ou Temple de Kukulcan. Cette pyramide rituelle, mesure 30 mètres de haut pour une base de 55 mètres. Chaque face présente un escalier de 91 marches soit 364 marches en tout et le dernier palier du sommet constitue la 365ème marche. Une chaussée la relie au cenote sacré, qui donne accès à la nappe d’eau souterraine, 20 m plus bas. Il est interdit de gravir la plupart des édifices. Le soir, un spectacle son et lumière est donné sur le site (inclus dans le ticket d’entrée : 19h en hiver et 20h en été).

A savoir : Il est fortement recommandé d’y être à la première heure afin d’éviter les fortes chaleurs et le monde.

 

 

  • Votre panier est vide.