Calakmul - Tienda Elena

 

Calakmul

Campeche / Sites maya du Rio Bec


A la rencontre des sympathiques Campechanos !

Campeche, une jolie ville coloniale sur la route de Palenque à Mérida. Elle est inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco, avec ses façades peintes de plusieurs couleurs dans les tons pastel, ses balcons en fer forgé et ses corniches de stuc sculpté. Ville fortifiée, calme et reposante, qui sait sourire aux visiteurs encore peu nombreux. La région compte d’innombrables ruines mayas, moins célèbres mais plus sauvages.

 

Campeche

Ville de Campeche, Mexique

Ville de Campeche, Mexique

Profitez de votre étape à Campeche pour vous promener dans la vieille ville, à l’intérieur des fortifications, un peu sur les remparts. Prenez également la calle 59, qui traverse la vieille ville entre la Puerta de la Tierra et la Puerta del Mar (porte par laquelle les équipages des bateaux entraient dans la ville).

A savoir : Puerta de la Tierra ; spectacle de son et lumière sur l’histoire des pirates et des fortifications certains soirs de la semaine.

A voir aussi le museo de Arqueologia maya, à 4 km du centre-ville. Dédié à la civilisation maya, les explications et présentations sont excellentes. Contient de belles pièces en provenance de tout l’état de Campeche.

 

Dans les environs de Campeche

En bordure du Rio Bec, la cité d’Edzna est un endroit très sauvage, qui vaut la peine ! A 60 km au sud-est de Campeche (1h de route), la ville maya couvre une superficie d’environ 6 km² dont la plupart des édifices sont recouverts par le maquis.
Prenez le chemin qui mène jusqu’à la Plaza Principal à travers une végétation abondante habitée par des oiseaux colorés et des iguanes notamment. Découvrez l’Edificio de los Cinco Pisos (la structure la plus élevée, 31m de haut), surmonté d’un temple qui offre une vue imprenable.Autour de la place centrale,on peut voir la Nohochna, la Casa de la Luna, le Temazcal (bains de vapeur)…

 

Les sites mayas du Rio Bec

La région de Rio Bec, partie intégrante de l’Etat du Campeche et proche de la frontière nord du Guatemala, recèle de nombreux sites (Calakmul, Chicanna, Becan, et bien d’autres !). Certes, ils ne sont pas encore très connus, d’où l’avantage car encore peu de touristes ! Ils sont restés longtemps enfouis dans des milliers d’hectares de jungle, mais ils émergent peu à peu.

Partez à la découverte de la cité de Becan, seule cité maya entourée de douves. Ses palais à étages nous disent qu’il s’agissait d’un centre politique important. Ne manquez pas la structure 10 et son personnage en stuc.

Plus loin, la cité de Chicanna est connue pour les façades remarquablement préservée de la structure II, dont l’entrée représente la mâchoire d’un serpent, le Dieu Itzamna.

 

Reserva natural y sitio de Calakmul

Site archéologique de Calakmul, Mexique

Site archéologique de Calakmul, Mexique


A 360 km de Campeche, 175 km de Chetumal, et 30 km de la frontière du Guatemala, le site se trouve au coeur de la réserve de la biosphère de Calakmul, inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco. Calakmul fut une très importante ville maya, le centre du royaume de la tête de Serpent.

A savoir : le site est immense, il est conseillé d’y aller accompagné ou en excursion. Il y a 60 km à parcourir par une petite route sinueuse à travers la jungle. Pensez à emporter de l’eau.

La réserve abrite 354 espèces d’oiseaux, 25 de serpents, des pumas, des chats sauvages, des jaguars et quelques 70 espèces d’orchidées. Les villages environnants pratiquent l’agriculture organique en alternance, l’apiculture et la médecine naturelle.
A travers le site des sentiers ombragés et balisés vous permettent de découvrir le site en 2 à 4h. C’est autour de la Gran Plaza que vous trouvez la plupart des pyramides. Ne manquez pas la vue du haut de la stèle 43 qui domine la jungle et offre un panorama époustouflant.

 

 

  • Votre panier est vide.